LE CIMETIERE SAINT-ACHEUL ANCIEN.


Recherches, photos et textes : droits protégés, C. Larcher




L'entrée du cimetière Saint-Acheul en 1910.


Le cimetière bombardé pendant la guerre 1914-1918.


Une oeuvre de RODIN au cimetière Saint-Acheul.



Sur la sépulture de la Famille Souriceau s'élève une sculpture de RODIN. Décédé en 1907 le jeune poète amiénois Marius Souriceau, admirateur de Rodin et se sachant condamné par la maladie, avait souhaité qu'une sculpture de cet artiste soit érigée sur sa tombe. En 1911 l'oeuvre, intitulée "Le lys brisé", est réalisée et mise en place. Un vers d'Alfred de Musset y est gravé: "Dieu passe, il m'appelle". Jugée trop inconvenante et indécente à l'époque, elle serait restée voilée pendant une année.



Quelques célébrités inhumées dans ce cimetière.

(Placer le pointeur sur les petites photos pour les agrandir.)


- Victor COMMONT Archéologue de l'Acheuléen.
  • (Cliquez ici pour voir la page sur l'Histoire du site Acheuléen)
  • (Cliquez ici pour voir la page spéciale "COMMONT")

    - Marie MARTIN artiste peintre (1871-1960)

    - Albert ROZE sculpteur,
    - J.P. PINCHON, le dessinateur de "Bécassine". Cliquez ici pour voir la page spéciale consacrée à J.P. PINCHON

    - Jean CATELAS Député guillotiné le 24 septembre 1941 comme communiste.

    - Paul TELLIER, Sénateur.
    - Alphonse FIQUET, Maire d'Amiens, Sénateur.

    - Adrien FAUGA.
    - Pierre GARET, Député, Sénateur, Ministre.

    - Augustin DUJARDIN, Conseiller de la République, Conseiller Général, Résistant, Déporté.

    - Maurice et Suzanne DOMON "Ché Cabotans".

    - Edouard DAVID, dit "Tchiot Douère" Poète picardisant ayant demeuré rue Enguerrand (une plaque est apposée sur la maison)

    - Victor PAUCHET Chirurgien ( Clinique Victor Pauchet).

    - Les Quatre LEMAIRE, le père et trois fils, fusillés par les nazis.

    - Jean BOËN Résistant Déporté ayant demeuré dans le quartier Saint-Acheul après la guerre (rue Jean Boën).

    - Maurice VAST Maire honoraire d'Amiens.

    - Marguerite HEMART-FERRANDIER.

    - Henry CHAUCHOY Ancien Inspecteur d'Académie de la Somme.

    - Bâtonnier Jean MAHIU.

    - Théodule TELLIER Maître imprimeur (Maison Yvert et Tellier).



    - Commandant DEFONTAINE Résistant tué par les nazis en 1944.




    - Joseph DUVAUCHEL 1823-1907 administrateur des hospices d'Amiens.


    Le Ginkgo biloba du cimetière Saint-Acheul.

    Cet arbre, encore appelé "Arbre aux 40 écus", est considéré comme un "fossile vivant". En effet, les premiers Ginkgo existaient il y a 250 millions d'années. Leur résistance aux radiations est telle qu'un Ginkgo, situé à 1 km de l'épicentre de la bombe atomique d'Hiroshima a bourgeonné au printemps 1946, moins d'un an après cette explosion. Ce même Ginkgo existe toujours ! Il a été intégré à l'entrée du temple qui a été reconstruit à la place de celui qui a été détruit par l'explosion du 6 août 1945.
    GINKGO BILOBA

    Feuille de ginkgo biloba.

    Ovule de ginkgo biloba.


    Recherches, photos et textes : droits protégés, C. Larcher

    Retour à la carte du quartier Saint-Acheul