Emile Joseph Porphyre PINCHON.

Illustrateur et dessinateur
du personnage de "Bécassine".

Artiste dessinateur.

Né à Amiens le 17 avril 1871.

Décédé le 20 juin 1953 à PARIS.

Inhumé à AMIENS au cimetière Saint-Acheul ancien.

Ses oeuvres sont signées J.P. PINCHON mais on l'appelait Joseph, peut-être pour le distinguer d'un des sept autres enfants de la famille qui s'appelait également Emile.


Son père était homme de loi à AMIENS, ville dans laquelle J.P. PINCHON commence ses études pour obtenir le baccalauréat "lettres" à PARIS.

Artiste peintre il expose ses oeuvres à PARIS et dessine des illustrations dans des journaux pour enfants pour subvenir à ses besoins.

C'est en 1905 que PINCHON crée le personnage de "Bécassine" dans "La Semaine de Suzette". Environ 1500 planches des aventures de ce personnage seront publiées soit dans cette revue soit sous la forme d'albums. Les textes de ces bandes dessinées sont de Maurice LANGUEREAU (qui signe "CAUMERY").

Après avoir été dessinateur de costumes à l'Opéra de PARIS il en devient Directeur des Services artistiques.

Pendant la guerre de 1914-1918 il est affecté pendant un temps au service de ... camouflage ! Il participe à la guerre en Belgique puis dans l'armée d'Orient en Macédoine.

Il épouse Suzanne WÜRTZ en 1920. Elle a reçu des distinctions à titre militaire et elle est inhumée dans la même sépulture que J.P. PINCHON. Une plaque (ce qu'il en reste : voir la photo ci-dessous) ) sur cette sépulture montre que Suzanne WURTZ ( 1893-1984 ) a été décorée de la Croix de Guerre 1914-1918 et de la Médaille de la Reconnaissance Française.




Nommé Chevalier dans l'Ordre de la Légion d'Honneur en 1920 il est promu Officier en 1950.

Directeur artistique de l'hebdomadaire "Benjamin" il travaille également pour "L'Echo de Paris", "Fanfan la Tulipe", "Fillette", "Wrill", "Lisette".

Sa sépulture au cimetière Saint-Acheul ancien d'AMIENS est dans un très mauvais état, pour ne pas dire "lamentable", et il faut être bien informé pour la trouver. Des projets de restauration ne peuvent même pas être envisagés puisque, d'après la Direction du Patrimoine d'Amiens Métropole, la concession de cette sépulture appartient toujours aux descendants de la famille PINCHON, qui ne peuvent être que des (petits) neveux et/ou (petites) nièces de J. P. PINCHON.



Un site Internet pour tout savoir sur J.P. PINCHON (Association "Art, Histoire et Patrimoine de Clairoix" dans l'Oise


Droits réservés C. Larcher
Retour à la liste des célébrités